FIJ 2020 : On a assisté à la présentation de Dragomino

Me voilà remise de mes soirées off (enfin ça c’est ce que je fais croire au chef quand il rentre dans mon bureau). Je vais donc vous raconter la mission spéciale que le chef m’a demandé de faire à Blue Orange au festival de Cannes.

J’ai reçu un texto du grand chef vers 7h du matin « Soffy, rendez-vous 14h au stand de Blue Orange, on a rendez-vous avec Brkjndorn Zorg ! Et pour changer soit à l’heure stp!». Bon être à l’heure ça devrait être facile mais Zorg ? Chez Blue Orange ? Je ne vois pas. Autant dans Toy Story je vois mais dans le monde du jeu ?!?!

Comme je suis curieuse très professionnelle, je me rends (à l’heure) au rendez-vous et… je réalise  que je suis la seule de la rédac. C’est un piège ou quoi ? Encore une blague de Mathieu le faux chouchou du chef qui pirate son portable pour m’envoyer des faux textos?!

Bon j’attends un peu et là, qui je vois arriver au ralenti comme dans les films ? Bruno Cathala, Marie et Wilfried Fort. Ouaou je vais peut-être m’évanouir ! C’était pas une blague, plutôt un beau cadeau !

Une fois que tout le monde s’est salué, c’est parti pour la découverte de ce jeu dont tout le monde parle : Dragomino… la version enfant de Kingdomino !

Faites-venir les dragons !

Je vous dresse le décor, vous êtes dans l’univers fantastique des dragons et on s’adresse à des enfants dès 5 ans. Le matériel ne change pas trop de la version Kingdomino : vous trouverez dans la boîte des dominos et des tuiles rondes ornées d’œuf de dragons dont je vous parlerai un peu plus tard.

Les règles sont sensiblement les mêmes que dans Kingdomino. Tout le monde débute la partie avec un domino de départ. Vous piochez un domino, vous le posez devant vous en essayant d’avoir deux territoires identiques qui se touchent. Exactement comme dans Kingdomino, donc. Ne s’agirait-il donc que d’un simple relookage ?

Bah non, car de nouvelles règles s’appliquent…

*vous n’avez pas de limite de pose de 5 cases

*chaque fois que vous allez connecter deux territoires identiques, vous allez piocher un œuf dans la réserve d’œufs correspondante à la couleur du territoire que vous venez de connecter.

Pas de dragons sans casser d’oeufs !

Partons du principe que vous allez connecter deux  forêts. Vous allez piocher un œuf dans la réserve d’œuf de la couleur forêt.
Dans ces œufs, vous allez trouver plusieurs choses :

*des œufs cassés. Ils vous permettent de récupérer la maman dragon,  qui vous permettra d’être le premier joueur au tour suivant et donc de choisir votre domino le premier.

*des dragons. Ils vous permettent de récolter un point de victoire par dragon collecté en fin de partie.

La partie se termine quand la pile de domino est finie. Vous comptez un point par dragon présent dans votre royaume. Le joueur ayant le plus de points remporte la partie.

Il nous tarde de le mettre dans les mains de nos marmots pour avoir leur avis. Sa sortie est prévue en Juin, ce qui vous laisse le temps de dresser quelques dragons !

[Note du chef : Un Kingdomino plus accessible]

Dragomino est donc une version plus accessible, mais pas plus light, de Kingdomino. Il sera visiblement possible de l’aborder bien plus tôt, car les contraintes de pose sont plus réduites. Mais la profondeur de jeu est bel et bien la même, et son habillage plus directement fantasy pourrait fort bien emporter le morceau. Comme le dit Soffy, vivement juin !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.