FIJ 2018 – Ankama

Chez Ankama, la bonne humeur était de sortie, et l’accent était mis sur une nouveauté prometteuse : Kingdom Run. Après en avoir fait quelques parties, je ne peux que confirmer : ce jeu est une véritable réussite. 

Kingdom Run

Accessible dès 7 ans, Kingdom Run permet aux joueurs de se tirer la bourre entre chevaliers pour une course folle pleine de bonne humeur et de coups fourrés. La géniale subtilité de Kingdom Run, c’est qu’il est possible d’avancer les pions de ses adversaires… pour avancer ensuite les vôtres encore davantage. Mais c’est là prendre un risque bien audacieux !Chevaliers, sorcières, gnomes et créatures de la forêt vont donc essayer de se montrer les plus malins et d’utiliser les pouvoirs les plus fourbes pour rallier l’arrivée en bonne position.  C’est vraiment malin et franchement joli. On a hâte de mettre nos grosses pattes dessus. 

 

Boufbowl 

Après avoir été le sport de référence du Krosmoz (l’univers de Dofus, Wakfu et Krosmaster), Boufbowl arrive chez nous en version jeu de plateau. Figurines magnifiques (et compatibles avec l’univers de Krosmaster) vont permettre aux marmots de 10 ans et plus de découvrir l’univers bloodbowlesque de manière plus accessible. Vos 5 joueurs devront en effet marquer le plus d’essais possible en choisissant ruse et subtilité ou bourrinage en force. Au vu du matériel, tout simplement magnifique, on piaffe ! 

 

Touché poulet

Simple et profondément délirant, touché poulet est une revisite de la bonne vieille bataille navale, avec des superpouvoirs planqués un peu partout. Une guerre quasi nucléaire oppose taupes, lapins, cochons et coqs pour la suprématie absolue de la Ferme. Pas testé, mais ça fait envie. 

 

D’une manière générale, Ankama attaque 2018 très fort avec des jeux de haute volée. Cela a permis par ailleurs de remettre l’accent sur des jeux plus anciens, mais tout aussi réussis, comme Stellium, Kingz ou Dino Party. Comme Ankama est un éditeur que l’on connaît assez mal pour son activité “jeu de plateau”, on va enquêter de près. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.