Forestia sort du bois

On a récemment attiré notre attention sur un petit jeu de cartes qui semble fort sympatoche et qui répond au doux nom de Forestia. Ce jeu de défausse s’adresse aux petits marmots dès 3 ans et permet de jouer de 2 à 6 joueurs. 

Forestia, un jeu qui dure vraiment plus longtemps

3 ans, c’est jeune, me direz-vous ! Et je répondrai que oui, mais que justement c’est prévu pour. La grande force de Forestia, c’est précisément d’évoluer au fil des parties et de proposer des variantes de plus en plus pointues qui s’adaptent aux nouvelles compétences acquises par les marmots. 

Bref : on nait avec Forestia et on grandit avec Forestia, le jeu accompagnant volontiers les marmots tout au long de leur délicate enfance. En plus, si vous avez prévu de les abandonner en forêt, ça leur permettra de s’occuper un moment entre deux attaques de loups. Et ça, franchement, c’est cool. 

Et comment qu’on joue ? 

Dans Forestia, le but du jeu est de défausser sa main de cartes. Chaque carte est identifiée par un animal, une couleur ou un nombre. Sur un renard 2 rouge, par exemple, vous pourrez poser :

  • un renard
  • un 2
  • une carte rouge

Et là, chers amis avocats de chez Mattel, vous avez déjà empoché votre mallette pour venir réclamer des droits à ce qui ressemble fort à un “Uno”. Mais je dis STOP. D’une part parce que je ne pense pas que Mattel verse quoi que ce soit au créateur du “8 américain”, donc hein. Mais surtout, là où Forestia innove, c’est en permettant aux joueur d’ajouter peu à peu des cartes au fil des envies et des parties. En cela le jeu évolue et se complexifie volontiers au fil du temps. 

Une forêt qui grandit

Les variantes permettront par exemple aux joueurs de défausser des cartes comprises entre certaines valeurs, de rejouer, ajouteront des jokers et des malus. La victoire, qui se joue en deux manches gagnantes dans le jeu d’origine, passe alors en 3 manches gagnantes, pour des parties (un peu) plus complexes et plus longues. 

Le jeu accompagne donc volontiers les marmots dans leur apprentissage des chiffres, des couleurs et des combinaisons. Et comme ils auront toujours envie d’ajouter des cartes plus complexes, ils seront bien motivés pour progresser. Bref, ça a l’air très sympatoche, et on a hâte d’essuyer nos mains pleines de confiture pour mettre la main dessus et tester avec nos marmots de 3 à 6 ans. 

Le pitch

Voilà le pitch officiel du jeu

Forestia est une manière ludique d’apprendre à compter et à dénombrer de 1 à 3. C’est une tâche complexe pour un enfant que de dénombrer, et non compter dans l’ordre croissant habituel. Forestia fait jouer avec les couleurs, puis amène doucement votre enfant à compter les bougies sur les cartes pour apprendre le « compte à rebours » tout en s’amusant. Puis avec la première carte spéciale : la carte Joker, les premières tactiques apparaissent.

Forestia est un jeu évolutif. Le rajout de cartes spéciales se fait au fur et à mesure de l’évolution de votre bambin. À 6 ou 7 ans, il ou elle peut jouer avec l’ensemble des cartes.

Les cartes ont une ergonomie étudiée pour permettre de jouer en étant droitier comme gaucher. De plus comme chaque couleur est associée à un unique symbole, cela facilite l’accès de ce jeu aux enfants et aux grands, atteints de déficience visuelle.

https://ludomix.fr/forestia/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.