[Découverte] La Box Family Ludum

Comme promis, la boutique en ligne Ludum.fr nous a fait parvenir sa première Box Family, dont nous allons vous parler sans plus attendre. Le concept des Box Ludum, c’est de retrouver dans votre boîte aux lettres, une fois par trimestre, une sélection de jeux de société. Qui fait cette sélection ? Les experts de chez Ludum, évidemment, qui s’emploient à se casser la nénette pour trouver les meilleurs jeux du moment, en fonction de vos attentes et de vos envies. Il existe en effet plusieurs formules différentes : Famille, Party Game ou Expert, voire La totale (avec l’ensemble des jeux de la sélection). 

Pour Plateau Marmots, la sélection fut bien évidemment la box “Family”, c’est à dire 2 jeux pour 34.99 / trimestre. 

Voici le pitch : 

“Vous cherchez des jeux de société pour jouer avec toute votre famille ? Avec la Family Box, vous recevrez chaque trimestre une sélection de jeux de qualité, jouables dès 6/7 ans pour le bonheur des enfants et des parents. La promesse ? Des jeux accessibles, évolutifs où tout le monde s’amuse vraiment ! et quelques surprises…”

Nous étions donc très intrigués de voir quelle serait la sélection de Ludum pour ce type de configuration, et avons attendu notre colis avec impatience… 

On ouvre ! 

Le colis est arrivé à la date annoncée, aucun souci à ce stade. En revanche l’ouverture occasionne une mini déception : nous nous étions imaginés un emballage “boîte dans le carton”, afin de faire durer la surprise un peu plus longtemps encore. Ça aurait été cool d’avoir “une boîte dans la boîte”, aux couleurs de Ludum, histoire de renforcer le côté “plaisir” de l’ouverture. Dans le cadre d’une box, je trouve que c’est important, car la surprise fait aussi plaisir de la souscription. Je pense qu’il serait également cool de proposer quelques “goodies” associés aux jeux, histoire de créer un sentiment d’exclusivité sympatoche. 

Au lieu de froufrous et paillettes, vous l’aurez compris, le plaisir brut de deux jeux qui se dévoilent un peu trop vite. Ce n’est point grave : l’important est qu’ils soient bien emballés, et c’est le cas. 

Les deux jeux de la sélection apparaissent donc, accompagnés d’un livret sympatoche qui réserve quelques surprises. Mais comme tout un chacun, on se précipite vers les boîtes de jeux avant de s’intéresser au reste. 

Des jeux ! 

Les deux jeux retenus pour ce trimestres sont donc Pappy Winchester (Blue Orange) et Sherlock Express (Euh… Blue Orange aussi).

Pappy Winchester est un jeu d’enchères fort accessible, sur fond de baston ouverte pour l’héritage d’un vieux grigou du Far-West qui a passé l’arme à gauche. 

Nous n’avons pas encore eu le temps de tester Pappy Winchester en profondeur, mais nos premières impressions sont mitigées. Le jeu est magnifique et honnêtement plutôt plaisant, mais les premiers marmots avec lesquels nous avons fait nos tests se sont plutôt ennuyés, ce qui nous incite à penser (à ce stade) qu’il s’agirait peut-être davantage d’un jeu 9 ou 10+ que d’un 8+. Ca ne veut pas dire que les enfants de 8 ans ne peuvent pas y jouer, mais qu’ils trouvent un peu le temps long sur ce jeu. Les jeux d’enchères sont toujours particuliers, car ils mêlent stratégie, bluff et éloquence, parfois. Des choses qu’un enfant de 7-9 ans ne maîtrise pas toujours. Pappy Winchester est peut-être un bon jeu “famille”, oui, mais avec des enfants un peu grands, mine de rien.

Pour le second, nous avions rapidement testé Sherlock Express à Cannes. Le jeu nous semble clairement plus accessible, car il s’agit de déduction fun et rapide. La sélection nous semble ici plus légitime. Il s’agit d’un jeu d’observation/rapidité particulièrement malin dans lequel des indices révélés les uns après les autres innocentent des suspects. Comme un Qui est-ce ? survitaminé, il faut être attentif aux pièges et se résoudre au fait que, parfois, il n’y a aucun coupable, ce qui désigne de fait Moriarty au centre du jeu. 

Avec Sherlock Express, on est véritablement dans le jeu plus rapide, plus accessible, plus “famille” au sens Plateaumarmesque du terme. 

De la lecture !

La réelle plus value de la box, c’est un petit livret qui présente l’ensemble des jeux sélectionnés pour les 4 Box, mais aussi des petites surprises assez amusantes. Rien de foufou, mais du sympathique qui montre que la team Ludum a réfléchi a son truc et tente de faire la différence : ne jetez pas le carton avant d’avoir lu le livret en entier 🙂

C’est bien écrit, agréable à lire, et ludique. On a hâte de savoir ce qu’il y aura dans le second livret… 

Le prix

La box Ludum est vendue 34.99 pour 2 jeux / 3 mois. Ce prix inclut les frais de port en Point Relais. Si on compare avec Philibert, le même panier reviendrait à 38,35. Une petite économie, donc, mais un choix plutôt pertinent qu’on a pas eu à faire soi-même… et le plaisir de la surprise. Le tarif est donc plutôt attractif de ce point de vue. 

L’avis de Plateau Marmots

Soyons honnêtes : si on se met en perspective de jouer en famille avec des enfants, cette première box nous chatouille autant qu’elle nous gratouille. Si la simplicité de la présentation peut se comprendre par le souhait de maintenir un prix plancher, on regrettera tout de même la composition de la boîte. De notre point de vue, le boulot de ce genre de box, c’est aussi  de présenter des éditeurs différents afin de montrer la richesse et la variété du monde ludique. Deux jeux Blue Orange dans la même boîte, même si on apprécie beaucoup ici le travail des sympathiques Mussipontains, c’est un de trop. Et ce d’autant plus que le second jeu est clairement axé Grands Marmots. 
Cette config de 2 jeux/box est un peu bloquante, et je me demande si la box famille n’aurait pas intérêt à proposer 3 petits jeux plutôt qu’un gros et un moyen. je ne comprends pas, par exemple, pourquoi cette merveille de Punto se retrouve en classe “Party” alors qu’il aurait davantage eu sa place en “Family”.  Quant à des titres comme “Ninja Academy” ou “Poule Poule” ou “La vallée des Vikings”, ils auraient permis de découvrir des aspects aussi amusants que variés du jeu familial. 

Et puis de notre point de vue, les choses doivent aller dans les deux sens. Le jeu familial a autant vocation à faire découvrir le jeu de grands aux petits, que le jeu de petits aux grands. De ce point de vue, des titres comme Yum Yum Island, voire Polar Party, auraient été plus sympatoches pour que les grands s’amusent à faire les petits. 

Après, le livret fait clairement le job et on a hâte de retrouver le contenu de la prochaine box, histoire de voir quelle direction Ludum va donner à la suite de l’aventure. Peut-être une box clairement axée “Enfants”, si la demande était assez forte ? Ou une box “Plateau Marmots”, pour imposer notre glorieux point de vue à la face du monde ? Que voilà une bouleversante (et effrayante) idée !

[MAJ – 07/10/2019]

Ludum nous répond… 

Suite à la mise en ligne de cet article, Ludum a souhaité apporter une réponse aux points que nous soulevons : 

– L’emballage : En effet, nous avons fait le choix d’éliminer l’option suremballage. Nous l’avons réfléchie, chiffrée et finalement abandonnée. Sans vouloir faire de greenwashing abusif, il nous paraissait évident de limiter à tout prix le suremballage, c’est pourquoi en plus de l’impact prix nous avons fait le choix de ne pas mettre une boite dans la boite. En revanche, la piste de la personnalisation de nos cartons de livraison aboutira une fois une certaine taille critique atteinte.

– La sélection Blue Orange :  La dessus on partage complètement votre point de vue, il s’agit encore une fois d’un effet de volume. La rédaction et la création du magazine a un coût non négligeable, sa présence nous parait indispensable pour soutenir notre démarche. Le coût global d’une box peut donc, à nos yeux, difficilement être comparé à un panier Philibert. Nous savions cependant que l’exercice serait fait immédiatement. Il nous fallait donc réussir à négocier des prix afin d’offrir une économie à nos clients en plus de l’expérience. C’est pourquoi pour ce premier exercice nous avons en effet globalisé certains de nos achats. En revanche, nous sommes d’accord, nous nous devons de présenter un plus large éventail de l’offre ludique. Nos propositions seront plus vastes après ce premier exercice.

– La sélection famille : Nous partageons également votre lecture, en effet Pappy Winchester est à destination des grands marmots et les présentations effectuées vont d’ailleurs dans ce sens. Il plait tout particulièrement à des joueurs peu rodés aux mécaniques plus stratégiques ou complexe. Nous sommes parti du postulat que le jeu familial doit pouvoir fédérer plusieurs générations de joueurs et notre choix va dans ce sens. En revanche, comme vous le soulignez il manque une brique à notre offre :  La box Marmot ! Nous y réfléchissons depuis le départ en effet il nous faudra un jour franchir le pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.