Le prix des boutiques ludiques 2019

Oyez, oyez, braves gens. Pour la deuxième année consécutive, le Groupement des Boutiques Ludiques décerne son prix.

Le GBL késaco ? Une association de boutiques de jeux, qui s’est créée de par la volonté de leurs propriétaires de représenter la variété de jeux et d’éditeurs du secteur.

Mais ce prix, comment fonctionne-t-il ?

Cela commence par une pré-sélection : le GBL édite chaque année un catalogue qui comprend entre 200 et 250 jeux. Ces jeux sont choisis par un comité de sélection d’une douzaine de membres, en étroite collaboration avec le jury du Prix des Boutiques Ludiques. Durant l’été le jury se réunit et sélectionne des lauréats. Aucune contrainte n’est fixée pour le choix des catégories. Il est néanmoins nécessaire  pour être primé, de répondre à 2 critères :

  • le jeu devra être présent sur le prochain catalogue des boutiques ludiques
  • le jeu doit être sorti depuis la dernière édition du catalogue.

Petit focus sur la catégorie famille et enfants, afin de vous signaler les jeux qui avaient été sélectionnés en amont :

Catégorie Famille
Draftosaurus (Ankama) de Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc, Théo Rivière
L’île au trésor (Matagot) de Marc Paquien
Chakra (Blam) de Luka Krleza

Catégorie Enfants
Ma première aventure (GameFlow) de Roméo Hennion
Zombie Kidz Evolution (Scorpion Masqué) de Annick Lobet
Slide Quest (Blue Orange) de Jean-Francois Rochas, Nicolas Bourgoin

 

[Roulement de tambour] Voici donc les résultats des prix décernés le 22 septembre dernier dans 7 catégories :

Catégorie famille : Draftosaurus (Ankama) d’Antoine Bauza, Corentin Lebrat, Ludovic Maublanc, Théo Rivière

Lire le test

Catégorie enfants : Zombie Kidz Evolution (Scorpion Masqué) de Annick Lobet

Lire le test

Catégorie ambiance : Cerbere (La Boîte de jeu) de Pierre Buty
Catégorie expert : Res Arcana (Sand Castle Games) de Thomas Lehmann
Catégorie coopération : Yokai (Bankiiiz Editions) de Julien Griffon
Catégorie 2 joueurs : Naga raja (Hurrican Games) de Théo Rivière et Bruno Cathala
Catégorie jeux de cartes : Res Arcana (Sand Castle Games) de Thomas Lehmann
Catégorie illustrations : Greenville 1989 (Sorry we are French) de Florian Fay et David Sitbon

Vivement les sélections de l’an prochain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.