DBDJ – Des bretzels et des jeux

Ce week-end avait lieu le festival Des Bretzels et des Jeux. Avec un tel nom, vous vous doutez bien que ce rendez-vous ludique n’avait pas lieu dans la cité phocéenne, mais se situait au pays de la bière et de la saucisse, dans la jolie ville de Strasbourg. Au programme de cette 4e édition : une quarantaine d’éditeurs, des jeux de rôle, des figurines, des bretzels bien sûr, et même une soirée off avec prototypes et auteurs en herbe. Le tout encadré par une nuée de bénévoles en orange représentant les associations de jeux locales. Il y avait aussi du beau monde sur la place de la bourse : Bruno Cathala (Kingdomino, Ice Team, Jurassic Snack) , Didier Lenain (Medieval Pong) et Thomas Vuarchex (Jungle Speed, Twin it) pour n’en citer que quelques-uns.

Après une visite culturelle au Philibar, bar à jeux fraîchement créé par la boutique de jeux strasbourgeoise Philibert, j’ai bien du finir par abandonner la Perle de mon cousin brasseur pour essayer de dégoter quelques jeux pour nos marmots.

Chez Loki, label jeunesse des éditions Iello, dont les premiers jeux avaient fait forte impression chez Plateau Marmots (SOS Dino, Troll & dragon, Farmini), voici 2 nouveautés en avant-première, qui sortiront le 7 juin :

Zoo run ravira les amoureux des animaux, en combinant deux jeux dans une seule boîte, pour s’amuser selon son envie : tous ensemble ou chacun pour soi. Deux jeux différents qui fonctionnent sur le même principe : aligner astucieusement des cartes pour reconstituer des silhouettes d’animaux. Dans sa version coopérative (dès 4 ans), chaque animal complété permet de le libérer de son enclos avant le retour du gardien. À lui la liberté ! Dans la version « course » (dès 6 ans), les silhouettes correctement alignées propulsent le kart de votre champion vers la victoire.

Little Battle est un jeu de bataille et de collecte qui initie astucieusement les marmots au mécanisme du draft. Le but ? Constituer le meilleur équipage et déterrer les coffres pour gagner le plus de pièces d’or. Les aventuriers débutent la partie en recrutant leur équipage : vous choisirez soigneusement vos cartes parmi celles qui circulent entre tous les joueurs. Lancez-vous ensuite à l’assaut des trésors. Attention : chaque aventurier ne peut ouvrir qu’un seul type de coffre. Et si d’autres pirates sont intéressés par votre trésor, affrontez-les, et croisez les doigts pour que le coffre soit bien rempli !

Chez Tactic, on a noté deux jeux qui attiraient les marmots sous la tente :

Gold Armada, pour les pirates appréciant le jeu de yam’s. Lancez les dés pour gagner le plus de pièces d’or possible ! Plus la partie avance, plus il est difficile de prendre les trésors. Les bonnes combinaisons de dés rapportent des pièces, les mauvaises des jetons crâne. Le plateau de jeu, imposant, est un vrai bonheur pour les yeux.

Pour ceux qui souffraient de la chaleur du we, Eski’pêche était parfait pour procurer un peu de fraîcheur. L’objectif : faire avancer les aventuriers et essayer de collecter autant que possible de poissons du même type. Le joueur ayant la plus grosse prise totale à la fin de la partie l’emporte. Il faut faire preuve d’un peu de stratégie dans ce jeu dont les grosses pièces de bois raviront les plus jeunes.

On restera sur la banquise avec Glisse Glace, chez Djeco, jeu d’adresse où vous ferez voyager vos petits pingouins en faisant glisser des palets de bois.

Ce petit aperçu, certes plus léger qu’un Baeckeoffe à l’alsacienne, vous servira cependant de mise en bouche avant le festin qui aura lieu les 29 et 30 juin lors du festival Paris est Ludique. Auf Wiedersehen !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.