Remise des prix des trois Lys 2018 : les meilleurs jeux francophones au Québec

Aujourd’hui nous allons vous transporter de l’autre côté de l’Atlantique, à un endroit où l’on se délecte de  sirop d’érable, de queues de castor et de poutine (non, pas Vladimir, voyons !). Vous l’aurez compris, nous voilà au Québec, où a eu lieu il y a quelques jours la remise des prix du concours des Trois Lys.

Les trois Lys ? 

L’objectif de ce concours, créé en 2009, est de récompenser les meilleurs jeux de société disponibles en français au Québec. Le jury teste plus d’une centaine de jeux chaque année pour finalement nominer 15 finalistes, répartis dans trois catégories de prix : Lys Grand Public, Lys Enfant, et Lys Passionné. Seuls trois d’entre eux gagneront le précieux prix. S’y ajoute aussi le Lys Personnalité ludique (autrefois appelé Lys “Auteur d’ici”).

Pour être éligible au concours, les jeux doivent répondre à 4 critères :

  • L’auteur doit être identifié sur la boîte de jeu
  • Le jeu doit contenir des règles en langue française
  • Le jeu doit être une nouveauté au Québec
  • Le jeu doit bénéficier d’une bonne distribution dans la province de Québec

Chaque catégorie a en outre des critères plus ciblés. Ainsi, pour prétendre au prix Lys enfant, les jeux de société doivent convenir à un public de 8 ans et moins ; avoir des règles simples et claires ; générer une partie durant moins de 30 mn ; détenir un thème accessible, convivial et harmonieux ; et enfin développer les facultés physiques ou mentales.

Les précédents vainqueurs

Petit retour en arrière sur les gagnants de la cérémonie de 2017 :

  • catégorie enfant : Animouv, un jeu de Martin Nedergaard Andersen, édité par Djeco. (faut qu’on le teste, d’ailleurs)
  • catégorie grand public : Mot pour Mot, un jeu de Jack Degnan édité par le Scorpion Masqué
  • catégorie passionnés : Terraforming Mars, un jeu de Jacob Fryxelius, édité en français par Intrafin Games.

Dans un marché du jeu ou la culture anglaise domine, c’est assurer que des jeux de société de qualité en français puissent prendre leur place et être connu du public. C’est aussi encourager l’industrie du jeu de société à rendre disponible ces jeux en français au Québec. On ne résiste donc pas ici à un léger éclairage historique : le lys est le symbole de la présence française en Amérique du Nord, et la fleur de lys figure sur le drapeau du Québec depuis 1948. (Bon sang, mais c’est bien sûr !)

Et cette année, les nominés étaient…

Passée cette minute culturelle, penchons-nous sur le cru 2018. Pour son 10e anniversaire, que nous a réservé cette entité du jeu québécoise ?

On notera que, cette année, le Concours des Trois Lys est maintenant administré par l’OBNL Productions Ludopolis, spécialisé en projets ludiques, qui vient d’entamer sa première année à la coordinatio​n. Le jury a testé plus de 200 jeux, du 1er juin 2017 au 1er juin 2018, pour ne sélectionner au final que 15 finalistes.

Voici donc les 15 nominés, qui ont su s’imposer dans le cœur du jury après avoir franchi l’Atlantique. On commence bien sûr par la catégorie Enfant, dont plusieurs titres ont déjà été testés par Plateau Marmots. Comme nous sommes généreux, on ne se prive bien sûr pas du plaisir d’indiquer toutes les catégories pour les grands enfants que vous êtes !

Lys enfant

  • Farmini, de Marie & Wilfried Fort (Loki)
  • Troll & dragon, d’Alexandre Emerit (Loki)
  • Plouf Party, de Heinz Meister (Cocktail Games)
  • Memoarrr ! de Carlo Bortolini (Luma Games)
  • Emojito ! de Urtis Sulinskas (Huch)

Lys Grand public

  • Azul, de Michael Kiesling (Next Move Games)
  • Decrypto, de Thomas Dagenais-Lespérance (Scorpion masque)
  • Welcome, de Thomas Dagenais-Lespérance (Blue Cocker Games)
  • Dream on ! d’Alexandre Droit & Julien Prothière (Edge Entertainment)
  • Galérapagos, de Laurence & Philippe Gamelin (Gigamic)

Lys Expert

  • Bunny Kingdom, de Richard Garfield (Iello)
  • This war of mine, de Michal Oracz & Jakub Wisniewski (Edge Entertainment)
  • Rising sun, d’Eric M. Lang (Edge Entertainment)
  • Heaven & Ale, de Michael Kiesling & Andreas Schmidt (Eggertspiele)
  • Outlive, de Grégory Oliver (La boîte de jeu)

Et les gagnants sont…

On ne vous fait pas attendre plus longtemps pour vous indiquer les noms des gagnants, révélés le samedi 18 octobre dernier :

– catégorie enfant : Memoarrr ! de Carlo Bortolini, édité chez Luma Games

Le petit mot du chef :”euh Carole, t’es en train de me dire que celui qui a gagné, c’est le SEUL qu’on a pas testé ? C’est ça ? C’est pas vrai, c’est un cauchemar rédactionnel ton truc ! Et tu veux qu’on publie ça sur le site ? Moi vivant, JAMAIS !  

– catégorie grand public : Decrypto, de Thomas Dagenais-Lespérance, édité chez Scorpion masqué

– catégorie passionnés : Heaven & Ale, de Michael Kiesling & Andreas Schmidt, édité chez Eggertspiele

Enfin, le Lys personnalité ludique a couronné Mr.Cuddington (David Forest et Lina Cossette).

Allez, à la revoyure !

Le petit mot du chef : et à bientôt pour le test de Mémoarrr, du coup, parce que là on est juste ridicules, les amis. 


Soutenez Plateau Marmots ! 

–>  Vous avez apprécié cet article ? Alors rejoignez nous sur Tipeee et manifestez votre soutien ! 1 euro suffit pour nous encourager. 
–> Vous n’avez pas apprécié cet article ? Alors dites le nous, et rejoignez-nous sur Tipee pour qu’on s’améliore ! 1 euro nous donnera sans doute à réfléchir ! 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.